Efficacité

Apprendre à rédiger sans faute d’orthographe

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (Évaluez cet article)
Loading...

Les fautes d’orthographe sont un cauchemar pour les recruteurs et employeurs. En retenant quelques règles de base, il est facile de rédiger sans faute et ainsi gagner en professionnalisme et crédibilité.

Rédiger sans fautes

La première étape pour réussir à rédiger sans faute consiste à « prendre conscience que cela peut être un véritable atout, ce qui n’est pas forcément admis dans certaines tranches de la population, notamment chez les jeunes, car l’apprentissage du français et de l’orthographe n’a plus la même valeur », constate Elisabeth Rochefort, consultante spécialisée en efficacité professionnelle et communication orale et écrite chez CSP. Même si vous n’exercez pas un métier qui exige régulièrement que vous rédigiez des documents, et pour cela écrire professionnellement peut être un véritable moyen de se démarquer « les fautes dans un mail ou un CV nuisent à la crédibilité. C’est une façon de sélectionner les candidats. Et dans un certain nombre de fonctions, il y aura des tests. »

Le correcteur orthographique : une confiance limitée

Concernant les fautes d’orthographe pures, sur le nombre de ‘n’ ou de ‘p’ dans un mot par exemple, « le correcteur orthographique est fiable, vous pouvez compter sur lui, assure Elisabeth Rochefort. Il vous évitera les plus grosses erreurs. » Si vous avez encore un doute, n’hésitez pas à dépoussiérer votre bon vieux dictionnaire pour rédiger sans faute. C’est sur la grammaire que la situation se complique, car « dès que la phrase est un peu complexe, un traitement de texte est vite perdu. Il ne faut pas grand-chose pour qu’il ne détecte pas les fautes »… Voire pour qu’il en ajoute !

Le casse-tête du participe passé : être ou avoir

Pour rédiger sans fautes, il est nécessaire de retenir quelques bases pour ainsi éviter certaines fautes de français « D’abord, différenciez bien avoir et être. Avec être, vous devrez accordez le féminin et le pluriel avec le sujet. » Une femme écrira « Je suis venue », un homme « Je suis venu », un groupe de femmes « Nous sommes venues », un groupe comprenant au moins un homme « Nous sommes venus ». Attention dès que vous voyez « été », il s’agit de l’auxiliaire être même s’il est précédé d’avoir. « Elles ont été remerciées. »
C’est avec l’auxiliaire avoir que la situation se complique. Jamais d’accord avec le sujet, « elles ont mangé ». Par contre, on accorde avec le COD s’il est placé devant l’auxiliaire pour cela « Il faut revenir en arrière dans la phrase et repérer le complément d’objet direct (COD). Prenez le sujet et le verbe et ajoutez ‘quoi ?’ ou ‘qui ? pour vérifier s’il y a un COD, si oui, vous l’accordez en genre et en nombre. » Exemple : on vous a envoyé des documents. Vous devrez répondre « Je les ai bien reçus » j’ai bien reçu quoi ? « les » mis pour documents donc reçus. S’il s’agissait d’une photo, vous écririez « Je l’ai bien reçue ». Et dans le doute, n’hésitez pas à vous faire relire par quelqu’un de plus fort que vous en orthographe !

Pour en savoir plus sur notre formation « Maitriser les bases de l’orthographe et de la grammaire-Certification Voltaire »

CSP
Consultante, spécialisée en efficacité professionnelle et communication orale et écrite chez CSP

icone commentaire Commenter cet article

obligatoire

obligatoire (ne sera pas publié)