Efficacité

Comment bien rédiger une brève

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (Évaluez cet article)
Loading...

Rédiger une brève n’est jamais facile : sélectionner les informations importantes pour attirer le lecteur sans trop en dire afin de gagner en brièveté, c’est tout un art ! Découvrez en quoi consiste la brève et quel est son intérêt.

Rédiger une brève

Une brève efficace attire le lecteur

Si un article comprend généralement un titre, un chapeau, un texte développé, des intertitres, et éventuellement un ou plusieurs encadrés pour les informations complémentaires, rédiger une brève est bien plus simple ! L’exercice lui-même peut être compliqué en revanche, et demande de l’analyse et un bon esprit de synthèse. « Les brèves se développent de plus en plus, constate Elisabeth Rochefort, consultante spécialisée en efficacité professionnelle et communication orale et écrite chez CSP. Elles présentent notamment un avantage certain sur smartphone, puisqu’il est plus facile de les lire qu’un article. Une brève impactante génère des réactions et attire les lecteurs, qui chercheront éventuellement plus d’informations plus tard, lorsqu’ils auront le temps. » Pour reprendre un exemple récent, on a d’abord pu lire « Scandale financier : un lanceur d’alerte diffuse des documents impliquant des centaines de personnalités ». Ce n’est qu’ensuite des articles plus détaillés sur les Panama Papers ont listé des chiffres, émis des suppositions, proposé des analyses en profondeur…

Une bonne accroche et quelques lignes de détails

« C’est une technique journalistique utilisée plutôt en presse écrite. On n’apporte que l’info principale, dite brute, sans commentaires. Elle est très courte, quelques lignes maximum, et factuelle. » Le titre peut même être optionnel, et les paragraphes sont à éviter, puisque le texte est trop court pour justifier leur utilisation. « La première phrase est une accroche qui doit contenir un mot-clé. C’est notamment important pour une brève postée en ligne, puisque ce terme servira au référencement ; le texte ressortira ainsi parmi les premiers résultats dans les moteurs de recherche. » Cette accroche doit être suivie de quelques lignes à peine expliquant ou donnant juste un ou deux détails de plus. Le lecteur saisit l’information principale en une poignée de secondes.

Pour en savoir plus sur la formation « Développer sa capacité de synthèse » cliquez ici

CSP
Consultante, spécialisée en efficacité professionnelle et communication orale et écrite chez CSP

icone commentaire Commenter cet article

obligatoire

obligatoire (ne sera pas publié)