Efficacité

L’intelligence émotionnelle, un avantage dans les rapports au travail

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (8 vote(s), note: 4,63 / 5)
Loading...

Utiliser l’intelligence émotionnelle pour optimiser ses compétences relationnelles au travail est un véritable sujet. Les émotions sont encore loin d’avoir bonne presse dans nos sociétés. Pourtant, identifiées, analysées et canalisées, elles se montrent de précieux indicateurs pour interagir efficacement avec les autres.

L’intelligence émotionnelle a de nombreux atouts notamment au niveau du savoir-être. Manier habilement ses émotions peut permettre de mieux gérer son stress, gérer des conflits ou encore de motiver ses troupes. Au niveau relationnel, elle renforce le leadership, et favorise les capacités à travailler en équipe et à négocier.

intelligence émotionnelle

Mais avant de tirer parti de l’intelligence émotionnelle, il faut d’abord comprendre ce qu’elle est exactement. Vincent Dicecca Consultant-formateur chez CSP et expert en management et en leadership définit l’intelligence émotionnelle en trois aptitudes : La première consistant à savoir appréhender, analyser et exprimer ses émotions. La deuxième, à savoir comprendre les informations qu’elles nous donnent et les réutiliser pour adapter nos actions. La troisième enfin à pouvoir réguler ses états émotionnelles et celles des autres et s’affirmer avec de bonnes capacités relationnelles.

Connaitre ses émotions pour mieux les vivre, gérer ses émotions pour être plus efficace, améliorer les rapports interpersonnels et les relations professionnelles, tels sont les enjeux de l’intelligence émotionnelle.

L’essor de l’intelligence émotionnelle !

Tout commence par la prise de conscience de ses émotions. Il est également important d’écouter ses signaux corporels, car les émotions sont liées étroitement au corps et à l’esprit, pour ensuite les gérer, une étape bien plus délicate car elle suppose de bien différencier chaque émotion et de trouver leur signification. Plus délicate, mais loin d’être inaccessible, car l’intelligence émotionnelle se développe avec de l’entraînement, du coaching, de la formation, et des groupes de partage, mais il est également capital de se rapprocher des personnes déjà initiées à l’intelligence émotionnelle pour progresser plus rapidement .

Enfin, l’intelligence émotionnelle permet de redécouvrir et savoir valoriser ses compétences personnelles : conscience de soi, gestion de ses émotions, automotivation. Elle permet également la reconnaissance de l’importance des compétences relationnelles : empathie et interactivité.

Pour en savoir plus sur la formation « Utiliser l’intelligence émotionnelle » suivez ce lien

CSP
Consultant-formateur, Expert en management et leadership

Commentaires (1)

Commenter cet article

  1. […] constructive, d’analyser ce qui fonctionne ou pas, et de s’améliorer », ajoute-t-il. L’intelligence émotionnelle est également à développer. « Elle demande d’être ouvert aux émotions, les siennes […]

icone commentaire Commenter cet article

obligatoire

obligatoire (ne sera pas publié)