Efficacité

Méthodes de communication : Connaître ses préférences communicationnelles

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (Évaluez cet article)
Loading...

Parler avec les autres en utilisant des méthodes de communication efficaces, voilà une compétence de base qui peut paraître évidente. Elle est pourtant plus compliquée qu’il n’y parait. Et parce qu’une mauvaise communication peut créer de graves problèmes facilement évitables, connaître ses préférences communicationnelles s’impose comme une nécessité et permet de s’adapter pour mieux travailler ensemble.

méthodes de communication

Connaître ses préférences communicationnelles

« Pour être performants dans la sphère professionnelle et travailler ensemble, nous avons sans arrêt besoin de communiquer. Ce sont des compétences qui ne sont pas toujours consciemment développées, mais elles sont indispensables », prévient Claire Roy, consultante formatrice et coach chez CSP. Parfois, un professionnel aura la chance de tomber sur des collègues et managers qui ont le même mode de communication et les mêmes méthodes de communication que lui, et il n’y aura aucun problème. Dans le cas contraire, l’incompréhension peut aller très loin. « On dira par exemple que la personne est trop compliquée, qu’on ne peut pas travailler avec elle, voire même qu’elle est incompétente ou qu’elle n’est pas motivée. » C’est là tout l’intérêt de connaître ses préférences communicationnelles, puisque quelqu’un qui a conscience de l’origine du problème commencera par analyser cet aspect de la relation et pourra l’améliorer.

Pas de recette miracle, mais une flexibilité à développer

Heureusement, de par leurs différentes expériences aussi bien au travail que dans leur vie privée, « les gens ont pour la plupart déjà développé une certaine flexibilité. » Ils savent que s’ils ne se font pas comprendre la première fois, répéter exactement la même chose ne servira à rien. Ils utiliseront donc d’autres techniques de communication pour faire passer le message : donner un exemple pour illustrer, utiliser des comparaisons ou donner des chiffres, le tout en fonction de leur public. Plutôt visuel, auditif… Il existe plusieurs méthodes de communication, et selon Claire Roy, « aucune n’est préférable aux autres de manière générale. Mais en fonction de ce qu’on veut faire et des personnes auprès de qui on souhaite faire passer le message, certaines sont plus adaptées. » CSP propose ainsi des formations comme « Communiquer avec souplesse et mobiliser ses ressources avec la PNL » (Programmation neuro-linguistique), « Communiquer avec efficacité, avec Process Communication® », ou encore « Mieux se connaître pour améliorer son relationnel », qui fait appel à l’outil MBTI et se centre davantage sur la connaissance de soi que sur la communication pure.

Pour en savoir plus sur la formation « Se connaître et mieux communiquer avec Process Communication®  » cliquez ici

CSP
Consultante-formatrice, Experte en Efficacité professionnelle et Développement personnel chez CSP

Commentaires (1)

Commenter cet article

  1. les modules sont très très intéressants C’est permet vraiment de communiquer correctement. La communication semble facile mais c’est un art qu’il faudra bien apprendre pour toutes affaires de ce monde..

icone commentaire Commenter cet article

obligatoire

obligatoire (ne sera pas publié)