Efficacité

Stress : comment lâcher prise ?

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (1 vote(s), note: 5,00 / 5)
Loading...

Savoir lâcher prise dans le monde de l’entreprise est capital. C’est un besoin vital pour notre mental et notre corps, au même titre que notre alimentation.

Une mission difficile à gérer, un dossier plus épineux que prévu, un problème qui semble sans solution… Notre quotidien professionnel est peuplé de moments où la pression se fait la plus forte et où rien ne semble avancer. « Il faut alors sortir de tout ça, prendre du recul pour s’accorder un temps de respiration », explique Manuéla Prouvost, consultante coach et formatrice au sein de CSP Formation. Une recommandation pas si facile à suivre dans un univers où l’on ne prend plus le temps de respirer.

Accepter, un bon début

« Il est pourtant nécessaire d’accepter qu’à certains moments nous ne sommes plus en mesure de faire » observe la spécialiste en communication et développement personnel. Une acceptation qui sous-entend une phase de recul pour prendre conscience que ce que l’on vit « c’est ici et maintenant, insiste-t-elle. Cela signifie agir sur son mental pour ne plus être dans la pensée mais dans la réceptivité, le ressenti du corps. »

Pour véritablement lâcher prise, la pause n’a pas besoin d’être de longue durée, du moment qu’elle permet véritablement de sortir du cadre professionnel. Avoir une activité dans laquelle on se détend et se ressource peut notamment aider. « Cela signifie aussi faire en sorte de ne pas parler travail durant ces laps de temps, conseille Manuéla Prouvost. Ces instants doivent être des rendez-vous que l’on prend avec soi-même. »

Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien « Du stress à l’énergie positive»

Commentaires (1)

Commenter cet article

  1. Mathieu dit :

    Bonjour,

    La bonne respiration à l’air libre peut se compléter par la bonne relaxation en rentrant à la maison.

    Et si un Opacif fait stresser en attendant sa réponse (pour votre prise en charge en formation de longue durée) : lâcher tout autant prise !

    Car plus vous « prendrez votre temps, surtout avec votre cher Fongecif » (pour apprendre à le connaître, lui parler, lui donner envie, etc) et plus il devrait correctement apprécier votre candidature individuelle au milieu de centaines.

    Mais le vrai lâcher prise ne s’organise pas seul, je pense que l’auteur de ce petit texte sympathique sera d’accord !

    Cordialement,

    Mathieu pour AMVi

icone commentaire Commenter cet article

obligatoire

obligatoire (ne sera pas publié)