Formation Professionnelle

38°C, 200 km, 2 jours, 2 gamins, 3 vélos

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (4 vote(s), note: 4,50 / 5)
Loading...

Formateur la semaine et « cyclo pépère » le week-end, comme il se nomme lui-même, Eddy Allienne est expert en gestion de projet, management et développement personnel chez CSP Nord depuis 18 ans. Par une belle soirée d’un été caniculaire et sans le vouloir, deux jeunes adolescents vont bousculer les savoirs de ce grognard de la formation… Récit à la première personne.

 
 
Il faut bien l’avouer, Eddy n’hésite pas à partager sa passion pour la petite reine à qui veut bien écouter. Un soir de printemps de 2018, il évoque ce circuit de 200 km, qui le conduit sur les chemins de halages de la Deûle, de la Lys, de l’Escaut et de la Scarpe qu’il réalise en une journée… Son auditoire, constitué de deux gamins, l’écoute plus attentivement qu’attendu… « Un jour, je fais son récit aux deux gamins, et me répondent qu’ils souhaitent le réaliser mais en deux jours. Là, je pense : folie ! c’est impossible, ils ne sont pas conscients, pas sportifs, et bien plus prompts pour l’ordinateur et le téléphone portable que pour rouler des heures! Et puis, de toutes les façons, je n’ai pas le temps d’organiser tout ça… Naturellement, je réalise bien vite que ce sont là mes nombreux freins et croyances limitantes qui refont leur apparition. Faire ou ne pas faire, to be or not to be… et cette question qui me revient : faire pour être ou être pour faire ? Je décide de le faire pour être content de l’avoir tenté. Voilà.

  Je lance donc un GO d’organisation en juillet 2018 et les dates de l’épopée seront les 6 et 7 août. Après la période des préparatifs, le grand départ arrive et, bad news, la canicule est annoncée pendant les 2 jours du road trip. Le 6 août est le grand départ de Lille vers Courtrai : nous réalisons 120 km avec beaucoup de motivation, des cimetières pour avoir de l’eau car il fait très chaud et beaucoup d’anecdotes. Après une nuit de camping sauvage, nous levons le camp depuis Tournai… Les gamins sont fatigués, démotivés et des douleurs apparaissent. Il reste 100 km à faire et la journée pourrait être encore plus chaude qu’hier puisqu’on prévoit… 38 °C. Finalement, c’est maintenant que le véritable défi commence : il va falloir actionner le maximum de leviers de motivation car après 10 km à peine, les gamins ne veulent plus continuer et ils ont mal aux fesses ; les chemins de halages étant souvent « tape-cul ». Il faut trouver des solutions : je décide de partager ma selle ergonomique! Le souci, c’est que pour y parvenir, je dois changer deux tubes et deux selles car les vélos ne sont pas identiques, évidemment. Trente minutes après, par souci d’équité, je propose de partager la selle entre eux et je constate que nous avons trois tubes d’assises différents… ce qui complique les choses aussi nous en profitons pour aménager de longues pauses et faire les changements. A ce moment-là, c’est ma motivation qui en prend un coup… je me dis qu’à cette allure et dans ces conditions, nous n’allons en effet pas pouvoir finir. Constatant mon désarroi, les gamins entrent en sympathie et m’offrent des bonbons acidulés pour m’encourager. C’est le déclic de synchronisation : comme ce truc est impossible à faire, nous allons nous soutenir et le finir ensemble. La suite nous donnera raison. A coup de quick win (des petits objectifs bien déterminés comme : un ancien poste de douane belge, une glace, un resto, une baignade dans la Scarpe, un autre cimetière…), nous terminons en triomphe notre boucle de 200 km. Mandela a dit : je ne perds jamais : ou je gagne ou j’apprends. En achevant ce trip, nous avons clairement gagné une confiance en nous/soi et une estime de nous/soi. Mais j’ai surtout appris qu’il faut oser et surtout ne pas passer à côté du bonheur quand il frappe à votre porte.

Eddy Allienne

Toc Toc Toc : Août 2019 : Tour de Flandres en vélo, 7 jours, 850 km, ça vous intéresse ?

Formations dispensées par Eddy :
Management situationnel
Du stress à l’énergie positive
Indicateurs et tableaux de bord motivants
Management des risques : les fondamentaux

Eddy est ingénieur de l'École des Mines de Douai, spécialisé en ingénierie de la qualité.

Après plusieurs expériences en qualité dans les domaines de la biologie et de l'industrie alimentaire, Eddy rejoint CSP en tant que consultant senior. 
Il intervient sur les outils de la qualité, le management QSE, le management des processus et des projets.

Eddy Allienne

Eddy est Ingénieur de l’École des Mines de Douai, spécialisé en ingénierie de la qualité.

Après plusieurs expériences en qualité dans les domaines de la biologie et de l’industrie alimentaire, Eddy rejoint CSP en tant que consultant senior. Il intervient sur les outils de la qualité, le management QSE, le management des processus et des projets.

icone commentaire Commenter cet article

obligatoire

obligatoire (ne sera pas publié)