Formation Professionnelle

Digitalisation de la formation : quand le digital enrichit la formation

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (30 vote(s), note: 4,43 / 5)
Loading...

La digitalisation de la formation, de quoi parle-on ? L’expression sans doute confuse pour certains et nouvelle pour d’autres… et pourtant, la formation digitale – l’usage des technologies en formation – est loin d’être nouvelle !

L’avènement des nouvelles technologies a sans aucun doute révolutionné notre mode de vie personnelle et nos activités professionnelles. Chaque jour, nous consommons, échangeons, nous informons, nous formons, via internet, nos smartphones, nos tablettes et autres objets connectés. La transformation digitale des entreprises est alors un fait, un défi ou un projet induit par l’irruption du digital dans notre quotidien professionnel.
La digitalisation de la formation « n’échappe pas » aux nouvelles technologies, elle se traduit par de nouvelles façons d’apprendre en exploitant les outils digitaux. On parle alors de « Digital Learning ».

digitaliation de la formation

La digitalisation de la formation : quelle maturité des entreprises ?

Cependant, ces habitudes de notre quotidien ne sont pas forcément transposables à notre milieu professionnel. Selon Deloitte et le MIT, 29 % seulement des entreprises mondiales seraient “matures”, c’est-à-dire utiliseraient systématiquement les outils digitaux, 45 % seraient en cours de transformation digitale et 26 % n’en seraient qu’aux prémices.

Or, pour que le processus de digitalisation de la formation soit structuré de manière à correspondre aux caractéristiques de chaque entreprise, ces dernières doivent se questionner quant à leur propre niveau d’utilisation des outils digitaux et à celui de leurs salariés.

« Suis-je rompue à l’utilisation d’un Intranet ? » « Suis-je dotée d’un réseau social d’entreprise ? » « Ai-je recours aux outils du cloud ? » « Ai-je un réseau wi-fi satisfaisant ? » « Mes salariés ont-ils un accès facilité et personnalisé aux devices numériques ? »…

Autant de questions qui ne donnent pas lieu à de bonnes ou à de mauvaises réponses, mais qui aident le formateur digital, architecte du processus pédagogique, à composer avec ces paramètres pour mixer présentiel et distanciel, et y ajouter le bon dosage de digital. D’autant que le média numérique doit être, en l’occurrence, un moyen et non une fin. Il ne s’agit donc pas d’utiliser les outils digitaux à outrance sous le prétexte que “c’est à la mode”. Au contraire. Tout l’enjeu de la formation digitale réside dans “l’expérience utilisateur” qu’elle va offrir aux participants.

La digitalisation de la formation : qu’en est-il ?

Pourtant les salariés ayant expérimenté une formation totalement distancielle ne souhaitent pas renouveler l’expérience*. Les formations 100 % digitales ou e-learning nécessitent, de la part du stagiaire, une implication et une motivation à toute épreuve. De fait, 85 % des grandes entreprises du CAC 40 préfèrent recourir à ces sessions de formation en présentiel, considérant qu’il s’agit là du mode d’apprentissage qui donne les meilleurs résultats.
Et pour cause. Nombre d’entre elles font encore trop souvent l’amalgame entre « formation digitale » et « formation à distance ». Il n’en est rien.
Au contraire, la formation digitale consiste à mettre en commun le présentiel et le distanciel. Les nouvelles technologies s’invitant ainsi dans les salles de formation en tant que modalités pédagogiques.

Elle valorise d’une part le besoin d’interaction des apprenants avec leur formateur et leurs collègues. Et s’appuie d’autre part sur le digital, média supplémentaire permettant d’enrichir le processus d’apprentissage et de « digitaliser la formation ».

Digitalisation de la formation : le livre blanc de CSP

CSP s’est toujours donné pour mission de mettre la pédagogie au cœur de la réussite d’une formation. Notre devise : « l’humain au cœur des performances, l’émotion au cœur des apprentissages ». Et la formation digitale ne trahit en rien cette philosophie.
Nous souhaitons vous montrer, à travers du nouveau Livre Blanc sur la digitalisation de la formation que nous continuons d’être les architectes et les concepteurs pédagogiques de vos formations professionnelles… une touche de digital en plus.

livre blanc digitalisation de la formation

Voici dans les grandes lignes les thèmes abordés dans ce livre blanc :

Maturité digitale : êtes-vous plutôt “initial” ou “optimal” ?

Pour réaliser le dosage idéal entre le présentiel et le digital, l’entreprise doit connaître son degré d’appropriation des outils numériques, ainsi que celui de ses participants. Un travail qui doit être réalisé en amont afin que l’architecture du processus pédagogique mise en place soit la plus efficiente possible…

Le panel d’outils du formateur digital

Aujourd’hui, avec la digitalisation de l’apprentissage, la formation appuie le processus pédagogique sur les outils digitaux du quotidien, devenus ainsi complémentaires des classiques Post-it, paperboard et autres Powerpoint… L’idée ? Rendre l’apprentissage plus ludique, plus attractif et plus interactif, et obtenir de meilleurs résultats…

Le nouveau profil du formateur digital

Architecte, facilitateur, booster de compétences, producteur, modérateur… le formateur digital a de multiples facettes. Sa mission : savoir utiliser les outils digitaux à bon escient, dans et hors des salles de formation…

La philosophie du ROE décuplé grâce au digital

Les formations digitalisées, tout comme les formations 100 % présentielles, sont difficilement mesurables en termes de ROI de la formation (return on investment). Elles sont pourtant plus efficaces. La solution est d’aborder la problématique sous l’angle du ROE de la formation (return on expectations). Autrement dit, d’identifier les bénéfices attendus en termes d’adhésion et de comportements observables (et mesurables) plutôt que de gains financiers purs…

Télécharger le livre blanc sur la digitalisation de l’apprentissage

* Sondage « Utilisation de la formation en ligne et du e-learning en milieu de travail ». Thot Cursus pour Formadi-RDR. 2011.

Commentaires (5)

Commenter cet article

  1. witch cat names M dit :

    Le role des tuteurs et des coachs a distance devra egalement evoluer. Ils emergeront sans doute comme des managers d’une communaute d’apprentissage et s’attacheront a ce que tous les apprenants apportent les briques de leurs expertises a une construction globale des savoirs. L’objectif a terme etant que la formation soit un moment de plus en plus integre au travail, donc plus fluide et plus performante ! 

  2. […] – L’exemplarité parce que nos clients se transforment, CSP se transforme aussi, et nous allons pouvoir les accompagner dans la transformation digitale. […]

  3. Rodolphe dit :

    Digatiliser la formation, mais aussi et peut être en premier lieu former au digital pour comprendre et en appréhender les enjeux.

  4. Sarah dit :

    Actuellement, Une formation digitale peut s’avérer indispensable pour développer son business. On peux aussi évaluer notre travail par rapport à nos concurrents, connaître leurs modes d’emploi pour obtenir de plus beau résultat.

  5. […] La digitalisation vient frapper de plein fouet les entreprises. Cette révolution des usages et des pratiques est bel et bien présente au sein des DRH. Intégrer le digital dans son entreprise est une opportunité pour définir un nouveau modèle économique, humain et social. Selon Deloitte et le MIT (Massachusetts Institute of Technology), 29% seulement des entreprises mondiales seraient “matures”, c’est-à-dire utiliseraient systématiquement les outils digitaux, 45% seraient en cours de transformation digitale et 26% n’en seraient qu’au commencement. (Source : http://www.cultivezvostalents.fr/formation-professionnelle-continue/digitalisation-de-la-formation/) […]

icone commentaire Commenter cet article

obligatoire

obligatoire (ne sera pas publié)