Formation Professionnelle

La FEST : une nouvelle brique du développement des compétences

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (3 vote(s), note: 4,67 / 5)
Loading...

La FEST (formation en situation de travail) n’est pas un dispositif de formation marginal. Au contraire, elle offre une souplesse que d’autres solutions ne donnent pas : comme l’adaptabilité aux compétences clés d’une situation de travail, aux contraintes d’activité des apprenants et a fortiori, à l’entreprise en général.

Communément, l’on dit de l’AFEST que c’est une formation « juste ce qu’il faut » en terme de compétences, « juste à temps » et « juste au bon endroit ». Nous allons voir pourquoi.

Juste ce qu’il faut

L’AFEST répond à des besoins de montée en compétences spécifiques et individuels. Selon le Forum Economique Mondial de 2016, 65% des métiers des enfants qui sont en primaire aujourd’hui restent encore inconnus. C’est dire la place de l’adaptation dans cette mutation. Le développement des compétences devient alors le cœur de cette évolution. Les formations initiales ou classiques ne suffiront plus à assurer la professionnalisation des nouveaux métiers. La FEST a toute sa place dans un environnement VUCA (Volatility, Uncertainty, Complexity, Ambiguity).

Quand il le faut 

La mise en place d’un dispositif de FEST en complément d’un dispositif classique permet d’aller au bout de l’objectif du développement des compétences : le transfert sur le poste de travail. Par ailleurs, un dispositif AFEST utilisé dans un processus d’intégration de nouveaux collaborateurs permet de le rendre plus efficace. Il peut même devenir un argument de recrutement pour attirer les meilleurs. Certaines périodes de l’année plus actives nécessitent de recruter plus de personnel intérimaire. La FEST permet de former sur les compétences nécessaires plus rapidement.

Avec les justes moyens

La FEST permet d’atteindre un niveau d’individualisation idéal avec les justes moyens : un accompagnateur d’AFEST référent, expert ou formateur agit en chef d’orchestre du dispositif. Il construit le parcours autour d’un nombre ajusté de situations emblématiques, anime les séquences réflexives. Il facilite les relations avec les parties prenantes, reste le garant du timing et valide les acquis.

Le graal du monde de la formation

Le modèle 70/20/10, popularisé par une étude sur les compétences managériales, a mis en évidence que 10 % des compétences acquises s’opèrent en formation formelle, 20 % avec ses pairs et 70 % sur le poste de travail. Le graal du monde de la formation réside dans ces deux derniers points. Il faut alors faire en sorte que ce qui est transmis soit applicable, aider à l’intégration de ce qui est appris et accompagner directement la mise en œuvre de manière individuelle. La FEST représente pour tous les acteurs de l’accompagnement des compétences une opportunité de faire un pas de plus vers la compétence démontrée pour contribuer à la création de valeur de l’entreprise.

La FEST transforme notre vision des pratiques pédagogiques de formation et poursuit l’objectif d’une organisation apprenante. Elle favorise le lien entre direction/RH, formation, opérationnels et apprenants. Un des enjeux de la réussite de la FEST est de mobiliser l’ensemble des parties prenantes : elle nécessite une conduite du changement de l’écosystème apprenant.

Joëlle Dervillé – CSP The Art of Training

Livre blanc AFEST développement des compétences Joelle Dervillé CSP the Art of Training

Joëlle Dervillé

Avec quinze ans d’expérience dans le secteur de la formation mixte, elle s’est spécialisée dans la coordination de projets sur mesure autour de la performance commerciale, la relation client et la conduite de changement de projets informatiques.

Cet article fait partie du livre blanc sur la FEST publié par CSP Docendi (téléchargeable prochainement)

Tous nos articles sur la FEST sont ici :

La Fest, une idée indémodable

icone commentaire Commenter cet article

obligatoire

obligatoire (ne sera pas publié)