Formation Professionnelle

« Dans mon livre, les neurosciences deviennent un outil indispensable pour les formateurs »

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (7 vote(s), note: 4,29 / 5)
Loading...

Les neurosciences et la formation, c’est le mariage du siècle ! Aurélie Van Dijk, chef de projet pédagogique chez CSP, le célèbre dans son livre Réinventez vos formations avec les neurosciences qui sort en octobre 2019. Paru aux éditions ESF Sciences Humaines, l’ouvrage révèle des exemples concrets d’application des apports des neurosciences dans les formations. Un indispensable levier destiné aux formateurs.

   
Aurélie Van Dijk Réinventez vos formations avec les neurosciences ESF Sciences humaines neuroscience formation

Vous venez de publier un livre sur les neurosciences et la formation… pourquoi un tel livre ?

J’ai saisi cette opportunité car je suis heureuse de partager ce que j’ai acquis au cours de mon passé universitaire et de mon expérience de formatrice. Ce livre fait un état des lieux des connaissances neuroscientifiques en lien avec l’apprentissage. Il propose des applications concrètes de ces connaissances à la formation professionnelle pour adulte. La partie théorique alimente le côté pratique car ce livre s’appuie sur le postulat : « Si je comprends comment mon cerveau apprend alors je peux améliorer mes pratiques de formateur ».

Qu’est-ce qui a été l’enjeu principal de ce livre ?

Dans cet écrit, j’ai veillé à être cohérente avec les bonnes pratiques que j’évoque pour proposer un livre le plus pédagogique possible. Ainsi, il comprend de nombreuses illustrations (schéma, sketchnoting, etc.) puisque le visuel favorise l’apprentissage. Il inclut également des quiz et des fiches mémo pour se questionner et répéter ces nouveaux apprentissages. Pour entrer concrètement dans le process de formation, plusieurs formateurs expérimentés témoignent de leurs bonnes pratiques. Le livre fait donc la part belle à la pratique plutôt qu’à la théorie pour que ce livre réponde au plus près des besoins des formateurs quand ils conçoivent ou animent leurs interventions.

Vous venez d’obtenir votre doctorat en psychologie cognitive, est-ce que ce livre découle de vos travaux universitaires ?

Ce livre découle de ce que j’ai appris pendant mon cursus universitaire (licence en biologie avec neurosciences en spécialité puis master en psychologie cognitive)… Il s’appuie également sur mes travaux de recherche qui portaient sur l’assertivité. Selon moi, la posture du formateur est une posture assertive. Elle implique le respect de soi et de l’autre ainsi que l’expression de soi autant que celle de l’autre. Ma compréhension de ce rapport à l’autre m’aide beaucoup dans mes animations et notamment dans ma gestion de la dynamique de groupe.

Vous avez pris le parti de partir d’éléments très concrets et notamment les neuromythes ? Pourquoi leur donner une telle importance dans votre démonstration ?

Les neuromythes sont des croyances erronées sur le cerveau et son fonctionnement trop largement partagées. Il me paraissait important que le lecteur ait un éclairage sur ses croyances erronées (ou pas) afin de partir ensemble sur de bonnes bases. Une fois ce socle posé, nous pouvons l’enrichir de nouvelles connaissances sur le fonctionnement cérébral et des applications pratiques.

D’ailleurs, vous abordez la différence entre les cerveaux des hommes et des femmes… confirmez-vous que nous avons le même cerveau !?

Le cerveau des hommes peut différer de celui des femmes. Par exemple, il apparaît plus grand que celui des femmes. Néanmoins, ces différences anatomiques n’impliquent pas de différences en termes de capacités et de préférences cognitives entre tous les hommes et toutes les femmes. Certes, il existe des différences entre un pourcentage d’hommes et un pourcentage de femmes mises en évidence dans certaines études mais ces variations ne peuvent pas être généralisées à chaque individus des deux sexes. De plus, elles ne s’expliquent pas par le seul facteur du genre : des facteurs socio-culturels sont également à considérer. Enfin, et de façon plus importante encore, la prise en compte de ces différences supposées en fonction du genre est contre-productive pour favoriser l’apprentissage de chacun dans toutes les disciplines.

Les neurosciences semblent assez disruptives dans le monde de la formation… est-ce que leur apport est toujours bien perçu ?

Oui ! car les personnes sont en général très curieuses de comprendre comment notre cerveau fonctionne. En revanche, pour chacune de mes interventions et pour l’écriture de ce livre, j’ai veillé à m’appuyer sur les travaux de chercheurs reconnus. Déclamer que « les neurosciences disent ceci ou cela » ne suffit pas. Il me paraît plus important d’expliquer pourquoi elles disent cela et sur quoi s’appuient mes propos pour qu’ils soient perçus au mieux. Compte tenu des avancées technologiques, nous disposons de techniques de plus en plus sophistiquées et fines pour étudier le cerveau et son fonctionnement. Ainsi, nous améliorons chaque jour notre compréhension du cerveau qui apprend. Les formateurs n’ont pas attendu cela pour donner des formations de qualité. Néanmoins, au regard des connaissances neuroscientifiques, nous mettons en lumière les pratiques qui peuvent être efficaces et celles qui le sont moins. Cela aide à privilégier certains choix pédagogiques et à en questionner d’autres, à diversifier ses approches et à s’appuyer sur de nouvelles sources d’inspiration… et donc à réinventer ses formations !

Propos recueillis par Nadia Ali Belhadj – CSP The Art of Training


Réinventez vos formations avec les neurosciences
Tout comprendre du cerveau et de l’apprentissage des adultes

de Aurélie VAN DIJK
296 pages 
25,90 €
édition : ESF Sciences Humaines
ISBN : 978-2-7101-3967-6

date de parution : octobre 2019
En vente sur la boutique de l’éditeur 

Téléchargez le premier chapitre et le sommaire

Nos formations sur les neurosciences

Neurosciences et pédagogie

Neurosciences et efficacité

A télécharger, nos ressources sur les neurosciences

Les Cahiers CSP Neurosciences et Formation

Livre blanc : Neurosciences et Formation

A lire, les articles de Aurélie Van Dijk sur les neurosciences publiés sur le blog

Comment les neurosciences revisitent la formation professionnelle

Les neurosciences neutralisent le « je n’ai rien retenu de ma formation ! »

À bas ces neuromythes qui nous empêchent d’apprendre !

icone commentaire Commenter cet article

obligatoire

obligatoire (ne sera pas publié)