Formation Professionnelle

« Le théâtre interactif a permis de révéler certains comportements vus comme des défis quotidiens »

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (1 vote(s), note: 4,00 / 5)
Loading...

Réunir trois cents techniciens pour parler intelligence émotionnelle sans le dire une seule fois… dit autrement : comment faire pour que le top des ingénieurs de Total retrouvent un sentiment de fierté alors que leur métier – donc leur place – est en pleine mutation. Voilà l’idée. Arnaud Lefebvre, Reservoir Manager et Claire Bachtanik, Coordinateur d’assets offshore, coorganisateurs de ce séminaire nous en disent un peu plus sur ce projet humain, absolument humain.

Arnaud Lefebvre, deuxième rang , deuxieme en partant de la gauche (lunette rectangulaire) Claire Bachtanik, 1re rang, 4e en partant de la gauche (chemisier crème à fleurs)

Arnaud Lefebvre est au second rang en partant de la gauche et Claire Bachtanik au centre au premier rang (chemisier et gilet clairs).

En mars 2018, vous avez réuni en séminaire de 3 jours environ 300 personnes (ingénieurs, techniciens experts…) de l’équipe Réservoir venant de plusieurs continents… quel était l’enjeu de ce séminaire ?

Le thème du séminaire Réservoir était « Today’s Talents, Seeds for Tomorrow ». L’idée était de faire le point sur la contribution de notre métier dans le Groupe Total aujourd’hui et de réfléchir aux besoins et défis qui nous attendent dans la vision 2030 du Groupe.
 

Vous souhaitiez que ce séminaire soit en rupture avec les précédents. Pouvez-vous expliciter ce besoin de changement ?

Le fil conducteur du séminaire indiqué par notre sponsor* reposait sur les trois points suivants: la fierté, l’attractivité et l’apport de notre métier dans le Groupe. D’où l’envie de nous focaliser plus qu’un autre séminaire sur l’humain. De plus notre sponsor souhaitait une ambiance joyeuse, enthousiaste et décontractée. Du coup, dès la première réunion du comité d’organisation, nous avons voulu rompre avec le format de séminaires habituels où une grande place est donnée aux présentations techniques. Nous avons voulu travailler sur un format avec moins de technique et plus d’interactions interpersonnelles pour partager idées et expériences et enfin pour créer des liens.
 

Qu’est-ce qui vous a particulièrement séduit dans la proposition de CSP ?

Nous nous sommes vite rendu compte que, pour organiser une telle journée d’échanges encadrés, nous aurions besoin de nous adresser à des professionnels. Et avec CSP, le courant est passé tout de suite et ce, dès le premier contact. Ils ont d’abord été à notre écoute puis ont présenté leur démarche qui repose sur l’intelligence émotionnelle sans le divulguer. La finalité était qu’in fine les participants de ce séminaire soient mis en confiance et détendus pour s’ouvrir davantage aux réflexions proposées.
Suite à de nombreux échanges, CSP nous a proposé une maquette d’une journée découpée en plusieurs séquences, consacrées à notre diversité au sein du métier, à l’amélioration des communications entre nous, à l’image du réservoir en dehors de notre métier, puis à une réflexion sur nos forces, nos besoins et nos défis.

 

CSP vous a notamment proposé de vivre deux heures de Théâtre Forum; quels atouts voyez-vous a posteriori dans cette modalité ?

Encore une fois, l’idée ici était faire passer des messages de façon ludique et d’avoir un ressenti propre et individuel. Le théâtre interactif a permis de mettre en lumière certains comportements que nous considérions être nos défis au quotidien et d’aborder des questions telles que la visibilité, le respect de l’autre, le leadership transversal, la gestion et la progression de carrière et la diversité. Cette forme d’interaction a permis de générer des émotions positives ou négatives, mais dans tous les cas elles ne laissent pas indifférents. Elles nourrissent notre réflexion sur le « comment changer nos comportements » au quotidien.
 

Quels retours avez-vous eus ?

D’abord à chaud, nous avions délibérément donné très peu d’informations sur cette journée dans le programme ! Nous voulions créer un effet de surprise. Les participants ont donc été d’abord très surpris par le format dès l’introduction puis ils se sont vite laissé embarquer en se prenant au jeu et en participant activement aux séances d’échanges. En fin de journée, les commentaires ont été très enthousiastes : format innovant, idée brillante, soulignant le temps passé aux discussions et la manière de faire passer les messages sur certains comportements avec le théâtre forum. L’organisation très professionnelle et les moyens mis en place ont certainement contribué à l’adhésion forte des participants à cette journée. Plus tard, dans notre enquête de satisfaction, nous avons eu un vrai plébiscite sur cette journée, partant d’une très bonne idée de vouloir casser les codes et de favoriser l’humain sur la technique.

Propos recueillis par Nadia Ali Belhadj – CSP

*Le sponsor est le chef Métier Réservoir, Jérôme Poncet. Il est le maître d’ouvrage de ce séminaire en terme d’objectifs, de budget, etc.

Le théâtre forum
Le théâtre forum est une technique théâtrale participative qui fonctionne en miroir. Les saynètes jouées devant les spectateurs leur montrent des situations – généralement critiques – qu’ils vivent plus ou moins quotidiennement. La distance entre leur condition de spectateur et ce qui se déroule sous leur yeux, leur permet d’éclairer d’un jour nouveau les problématiques qu’ils peuvent vivre et connaître. Et donc de les corriger.

Pour tout renseignement sur ce dispositif, contactez Jean-Baptiste Huot, coach et facilitateur des transformations chez CSP au 01 53 24 90 57.

Photogroupe Total  CSP610

icone commentaire Commenter cet article

obligatoire

obligatoire (ne sera pas publié)