Leadership et Management

Intuition et décision : Comment prendre de meilleures décisions ?

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (7 vote(s), note: 5,00 / 5)
Loading...

Pourquoi associer intuition et décision avant toute action ? On commence avec une part de raison, ensuite un zest d’émotion et finalement une bonne dose d’intuition : C’est le triptyque gagnant pour prendre les meilleures décisions.

intuition et décision

Qu’est-ce que l’intuition ?

Une image qui passe par la tête, une voix intérieure qui semble aller contre la raison, une impression sur laquelle on ne peut mettre de mots… qu’est-ce que l’intuition ? « L’intuition c’est cette partie de notre inconscient, liée au cerveau droit, qui stocke nos expériences, nos souvenirs, et capte aussi tout ce que notre conscient n’est pas en mesure de percevoir dans le moment présent explique» Florentin Roche, formateur chez CSP. «Une sorte de pilote automatique qui nous fait prendre un nombre considérable de décisions au quotidien. »

Une aide à la décision

Cette partie de nous qui ne semble pas avoir sa raison d’être dans le monde rationnel de l’entreprise a pourtant toute sa place en matière de décision managériale : « Elle ne doit en aucune façon occulter la raison et l’intelligence émotionnelle, mais plutôt intervenir en plus des données logiques et des sentiments éprouvés », appuie Florentin Roche. En matière d’innovation, ou lorsqu’on dispose de trop peu ou de trop nombreuses informations, elle constitue également une aide précieuse pour prendre la meilleure décision.

L’intuition se développe

Si notre perception intuitive peut être freinée par une rationalisation à l’extrême ou le manque de confiance en soi, elle peut également s’explorer et se développer. Non pas par des apports théoriques mais par des exercices. « Plus on pratique, plus notre perception intuitive se développe, c’est la raison pour laquelle nos stages sont très expérientiels » insiste le formateur de CSP Formation. «Un bon exercice consiste en un rituel de 9 minutes. Au préalable, il convient de se poser une question claire sur un sujet spécifique. On prend ensuite 3 minutes pour se centrer et laisser ses pensées vagabonder. Les 3 minutes qui suivent permettent d’observer les images, les pensées qui surgissent et les 3 dernières d’interpréter ces réponses. »

Pour en savoir plus sur la formation «Intuition et décision» cliquez ici

CSP
Coach certifié chez CSP

Commentaires (1)

Commenter cet article

  1. Evelyne dit :

    Ne risque-t-on pas, à trop ritualiser la démarche intuitive, de la vider de son sens ? Et si l’on n’a pas la possibilité d’effectuer le rituel ?

icone commentaire Commenter cet article

obligatoire

obligatoire (ne sera pas publié)