Leadership et Management

Qu’est-ce que le leadership partagé ?

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (7 vote(s), note: 4,86 / 5)
Loading...

Le leadership partagé ne vient pas tout seul : en plus d’une démarche volontariste aussi bien de la part des entreprises que des collaborateurs, une formation est indispensable pour trouver la posture qui convient.

leadership partagé

« Le leadership partagé, c’est partager les décisions avec ses salariés. Le problème, c’est que les collaborateurs peuvent avoir peur de prendre des décisions qui relèvent du manager. Cela doit être accompagné et expliqué. » C’est ce que constate Pascal Christin, formateur en management et leadership chez CSP. Une fois mis en place, le leadership partagé, ou leadership collectif, aura des effets positifs sur l’entreprise, avec une prise d’initiatives accrue de la part des salariés, des innovations, une meilleure implication, un sentiment d’appartenance et surtout une auto motivation… Le manager/leader ne cherche plus à motiver le collaborateur mais à créer les conditions à la motivation qui est intrinsèque à chaque personne.

Une nouvelle démarche qui dépend de la culture de l’entreprise

Pascal Christin donne l’exemple d’un dirigeant ayant repris une entreprise viticole, qui ne connaissait rien au monde du vin mais a recruté des experts et leur fait totalement confiance, se reposant sur eux pour savoir de quoi ils ont besoin, ou encore d’un employeur qui a décidé de laisser ses salariés décider quand ils avaient besoin de nouveaux gants de protection au lieu de leur imposer de lourdes démarches administratives pour les obtenir. Netflix a aussi lancé une initiative originale, suivie par une PME : laisser les salariés prendre le nombre de jours de congé qu’ils veulent. Il en ressort que les collaborateurs n’abusent pas du système : ils ne dépassent pas les sept semaines de congé par an. « C’est une nouvelle démarche, difficile à mettre en place dans les entreprises très hiérarchisées, où l’on n’écoute pas le collaborateur, où on ne lui fait pas confiance. Le succès de la mise en place dépend de la culture d’entreprise. Si elle cultive la culpabilité, ça ne fonctionne pas. »

Comment former au leadership partagé ?

« L’idée pour les managers et dirigeants est plus de faire un travail sur eux-mêmes et sur leur posture que de leur donner des outils de diagnostic et de personnalité, explique Pascal Christin. Ils en ont bien assez, et ils ont encore du mal à manager ! » A travers des exercices, des mises en situation et des jeux, ces formations montrent comment les collaborateurs peuvent être plus performants lorsqu’ils s’auto-organisent que lorsqu’un manager essaie de leur dire comment faire.

CSP
consultant formateur spécialisé en management intergénérationnel au sein de CSP

icone commentaire Commenter cet article

obligatoire

obligatoire (ne sera pas publié)