Management de projet

7 repères pour écouter ses collaborateurs

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (2 vote(s), note: 4,50 / 5)
Loading...

Écouter ses collaborateurs ne saurait se résumer à recueillir leurs réponses à des questions. Pour Philippe Mayet, consultant, formateur et coach chez CSP The Art of Training, la disposition à l’écoute se traduit très concrètement en actes.

écouter ses collaborateurs

Disponibilité

La fonction managériale vous conduit à prendre des décisions. Au lieu de foncer tête baissée, fort de votre pouvoir hiérarchique, mieux vaut prendre le temps d’ écouter ses collaborateurs !

  • Faites confiance au groupe et suscitez la parole en réunion : stop aux informations descendantes… utilisez le principe de subsidiarité ! Allez chercher les bonnes idées dans vos équipes dont le silence ne doit jamais valoir assentiment.
  • Ayez pour prérequis inconditionnel l’intelligence de vos collaborateurs : sans être manager, on peut avoir quantité de bonnes idées : revoyez-vous quelques temps en arrière !
  • Décentrez-vous : laissant de côté vos propres avis et réponses sur les sujets que vous lancez, écoutez ceux de vos collaborateurs. Prenez alors le temps de l’analyse et de la réflexion, puis décidez.
  • Prenez des notes : vous éviterez ainsi de couper la parole et vous aurez sous les yeux un résumé fidèle des propos tenus.
  • Faites préciser, relancez vos collaborateurs en reprenant certains mots pris dans leur bouche : « qu’entends-tu par… ? »
  • Reformulez : « je comprends que… »
  • Mettez de l’air, accueillez les silences : ils laissent à la pensée le temps de se construire au lieu de faire subir un sur-questionnement pouvant être perçu comme un interrogatoire.

Triple écoute

Écouter, voir, ressentir forment une triade gagnante. Regardez quels gestes accompagnent les paroles de vos collaborateurs : marquent-ils une adéquation ou, au contraire, un hiatus entre la pensée et le propos ? Dans le doute, exprimez votre ressenti : « j’ai l’impression que ça bloque, que ça vous dérange… ». En tendant cette perche à votre interlocuteur, vous lui donnez la possibilité de corriger votre interprétation ou d’expliquer ce ressenti s’il est avéré.
Et Philippe Mayet de conclure : « en prenant ces moments de recul qui peuvent avoir des apparences de perte de temps, vous anticipez les difficultés éventuelles. Vous êtes plus attentif et plus juste. Vous nourrissez la motivation de vos collaborateurs. Au final, vous progresserez en efficacité et en crédibilité et vous gagnerez du temps ».

CSP
Consultant-Formateur, Coach certifié


Pour mieux entrer dans le sujet, CSP The Art of training vous offre un module d’apprentissage sur la plateforme d’apprentissage 360Learning

Écouter – Se faire entendre – Coopérer
Le premier module Écouter activement (nanotraining) est accessible sans inscription préalable. Pour bénéficier des trois suivants, inscrivez-vous via le bouton bleu sur la droite. C’est gratuit et inodore.


Pour en savoir plus sur les bonnes formations :
Manager à l’écoute de son équipe

Écoute active

Les fondamentaux de la communication

 


Semaine de l'Efficacité Professionnelle

Pour en savoir plus sur la formation « Des écrits professionnels percutants » : cliquez ici

icone commentaire Commenter cet article

obligatoire

obligatoire (ne sera pas publié)