QSE et santé au travail

Le management des risques

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (13 vote(s), note: 4,08 / 5)
Loading...

management des risquesDans un monde où tout va de plus en plus vite et où le droit à l’erreur est de moins en moins toléré, le management des risques devient incontournable.

Crise financière, législations, clients, environnement, sociétal, projets… toutes les entreprises, petites ou grandes, doivent aujourd’hui tenir compte de leurs vulnérabilités face aux exigences grandissantes dans un contexte plus difficile. « Pour maîtriser les risques qu’elles encourent, tout en répondant à leur stratégie, le management des risques se positionne comme un outil essentiel de pilotage et d’aide à la décision », analyse Pascal Depeint, consultant formateur en Qualité Sécurité Environnement (QSE) et management des risques au sein de CSP Formation.

Pour être pleinement efficace et transformer les vulnérabilités en opportunités, « le management des risques doit se situer au cœur du système de management de l’entreprise et doit faire partie intégrante de l’ensemble de ses processus », appuie le consultant formateur. Cela suppose de développer une véritable culture du risque au sein d’une organisation structurée. Celle-ci permettra, au quotidien, d’identifier, d’analyser et d’évaluer (au regard des enjeux et des objectifs) les vulnérabilités auxquelles l’entreprise doit faire face, « pour ensuite engager les actions nécessaires», ajoute Pascal Depeint.

Méthode, organisation et communication

Le management des risques exige une approche structurée et méthodique, « cela demande de s’appuyer sur des outils et des méthodes adaptées à chaque situation : AMDEC, OCTAVE, SPRINT, AAEL, ISO 31000, méthode de globalisation, fiches INRS… », donne en exemple le consultant formateur. Mais la communication est également primordiale pour Pascal Depeint car « il est nécessaire de faire connaître, de faire adhérer et de faire agir l’ensemble des collaborateurs dans l’optique de cette culture de risque ». Raison pour laquelle aujourd’hui le rôle du « Risk Manager » est devenu incontournable. C’est en se donnant les moyens qu’une entreprise peut à terme transformer ses risques en opportunités.

Pascal DEPEINT

Consultant, ingénieur qualité, formateur et Responsable de la région Midi-Pyrénées chez CSP

Pour en savoir plus sur la formation « Management des risques » suivez ce lien

Commentaires (2)

Commenter cet article

  1. AMVi dit :

    Bonjour,

    Une bonne politique de type QSE va souvent de paire avec un système SMQ.

    Il s’agit de deux chantiers importants pour toute entreprise de taille et d’avenir.

    Certaines de ces formations pourront faire l’objet d’une prise en charge par un Opacif (Fongecif, Afdas, etc).

    Bon courage à tous !

    Mathieu.

  2. […] va devoir définir des plans d’action pour maîtriser les risques et tirer parti des opportunités. Pour cela, elle doit être capable de les recenser et de les […]

icone commentaire Commenter cet article

obligatoire

obligatoire (ne sera pas publié)