QSE et santé au travail

Management des risques : un processus aux 3 étapes incontournables

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (6 vote(s), note: 3,83 / 5)
Loading...

Le management des risques est une méthode de gestion des risques. De nombreux aléas menacent la pérennité des organisations, cette stratégie permet d’identifier les risques qui pourraient toucher l’organisation afin de mettre en place des actions dans le but de réduire leur impact.

management des risques

1-Établir le contexte

« Il est impératif de commencer par déterminer le domaine sur lequel on va travailler, ainsi que ses enjeux », explique Pascal Depeint, consultant formateur en Qualité Sécurité Environnement (QSE) et management des risques au sein de CSP Formation. De l’établissement du champ d’action découle ensuite la définition des critères clés pour analyser les risques : « Il pourra s’agir par exemple des délais, des coûts, de l’environnement, de la qualité ou encore de la sécurité… »

2-Apprécier les risques

Vient ensuite la phase d’appréciation des risques, « une étape cruciale, insiste Pascal Depeint, qui demande tout d’abord d’identifier les sources (les origines possibles des risques) ainsi que les événements pouvant se produire. » Par exemple, les ressources humaines sont une source de risque pour le lancement d’un nouveau projet, et l’événement peut être l’indisponibilité de ces ressources pour certaines tâches. « Il sera temps après d’analyser les causes pouvant engendrer le risque et leur impact sur les critères clés identifiés en amont. » Dans notre exemple, il faudra ainsi se demander ce qui fait que l’on manque de ressources. Quant aux conséquences, elles pourront notamment se traduire par un retard sur la livraison du projet. Pour bien apprécier les risques, il est encore nécessaire de définir une échelle de criticité permettant d’évaluer si ces derniers sont acceptables, à surveiller, ou s’ils supposent des actions de fond.

3-Traiter les risques

« En fonction du degré de criticité, plusieurs actions sont possibles, indique le consultant formateur. Ainsi, le risque peut être considéré comme acceptable, ou encore à surveiller en prévoyant un éventuel « plan B ». Si le risque est élevé, il sera alors nécessaire de mettre en place des actions pour le réduire ou l’éliminer. » On pourra, par exemple, choisir de multiplier par deux les ressources avant le lancement du projet ou encore d’allonger ses délais de réalisation.

Tout au long des trois étapes de ce processus, il est aussi primordial d’assurer un pilotage intégrant une surveillance constante des risques « avec des points réguliers pour déterminer s’ils sont toujours d’actualité, si le plan d’action doit être revu… » Ce pilotage doit également comprendre une capitalisation faite des retours d’expérience afin d’affiner l’évaluation, l’identification et l’analyse des risques. « Communiquer et concerter régulièrement les acteurs concernés, est aussi nécessaire pour les impliquer et s’assurer de créer une véritable culture du risque. »

Pour en connaître davantage sur ce sujet, accédez à la formation Management des risques ici

CSP
Consultant, ingénieur qualité et formateur

Commentaires (7)

Commenter cet article

  1. le management des risques est un élément essentiel pour les collaborateurs décideurs quant à un projet ou campagne donné. En fait , à priori ça a l’air simple, trouver le juste milieu entre: »ne pas foncer tête baissée » et « avoir de l’audace ». bien sur il y a toujours des éléments d’études primordiaux qui les accompagnent. mais comme on dit , le talent seul ne suffit pas, la gestion de risque requiert des facteurs qui garantisse son efficacité. Jolie article!!!

  2. Le management des risques est un enjeu essentiel pour les entreprises qui va se voir renforcer par une exigence soutenue dans la révision du référentiel des systèmes de management de la qualité ISO 9001 version 2015 !

  3. CSP Formation dit :

    Bonjour Christophe, dale carnegie
    merci de vos interventions pertinentes. nous espérons apporter toujours un contenu de qualité et des expertises pour nos chers lecteurs.

  4. kpahe dit :

    Bonsoir, pas un commentaire mais une préocupation. Je suis en stage dans un cabinet de BTP dans le cadre de la mise en place d’un système de management intégré et j’ai en charge l’évaluation des risques. Pourrais-je savoir les procédures à rédiger dans le cadre du management des risques?
    Merci de bien vouloir répondre à ma préocupation.

  5. CSP dit :

    Bonjour,
    @kpahe, les étapes de la procédure sont communiquées dans l’article, vous pouvez également lire ces articles du blog sur le même sujet en complément Comment intégrer le management des risques et Management des risques .

  6. Djaco dit :

    Je suis en stage dont le thème de ma recherche est intitulé : la maîtrise des risques liés à l’audit interne et performance des entreprises… Veillez m’aider pour m’expliquer mieux ce que je dois faire

  7. Nadia dit :

    Bonjour,

    Merci de votre intérêt pour notre entreprise.
    Nous ne sommes pas à même de répondre à votre question. Dans un contexte de formation initiale et dans un environnement très précis, votre maître de stage saura mieux vous guider dans votre rédaction.

    A bientôt !

icone commentaire Commenter cet article

obligatoire

obligatoire (ne sera pas publié)