QSE et santé au travail

L’audit interne – mal nécessaire ou richesse inexploitée ?

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (1 vote(s), note: 4,00 / 5)
Loading...

« Au bout de toutes ces années, on ne trouve plus rien d’intéressant dans nos audits internes ; mais il faut bien continuer à en faire, puisqu’on tient à ‘’rester ISO’’…. ! »

Nous entendons fréquemment exprimer cette déception dans les entreprises dont le Système de Management est certifié depuis de nombreuses années. La mécanique bien huilée des audits internes n’offre plus aucune surprise ; elle s’enferme dans la routine : mêmes personnes, mêmes questions…et mêmes conclusions…Jusqu’à l’année prochaine !

Mais comment font ceux chez qui « ça marche »… ? Quel est-donc leur secret ?

Voici ce que l’on peut constater dans ces entreprises :

  • L’audit interne sort du cadre strictement « normatif » ; il ne se limite pas à l’examen du respect d’exigences, mais s’intéresse aux risques, aux Politiques de l’entreprise,….
  • Le programme d’audit interne est établi par la hiérarchie ; elle détermine elle-même les objectifs de chaque audit ; ils sont nécessairement différents entre 2 missions,
  • Le métier d’auditeur fait l’objet d’une reconnaissance largement partagée en interne ; un soin particulier est apporté au maintien de la qualification des auditeurs certains s’orientent même vers des certifications ( Auditeur interne qualité IRCA)

  • L’audit réussi est celui qui a révélé des améliorations utiles,…et non celui qui n’a conduit à aucun écart… !

Et chez vous, où en est l’audit… ?

icone commentaire Commenter cet article

obligatoire

obligatoire (ne sera pas publié)