Ressources humaines

Analyser la situation de l’entreprise au regard des risques psychosociaux

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (Évaluez cet article)
Loading...

La mise en place d’un dispositif de prévention des risques psychosociaux (RPS) présuppose une analyse précise de la situation de l’entreprise et des risques réellement existants pour la santé des collaborateurs.

Exploitez les indicateurs statistiques

L’intuition, si elle est souvent juste, ne suffit pas à établir un diagnostic précis. Vous aurez tout intérêt à vous appuyer sur des éléments tangibles pour jauger la situation :

–       Les bilans et statistiques d’absentéisme, d’accidents ou incidents du travail. En reflétant précisément la tendance dans un service ou une usine donné, ils contribuent à la mise en place d’actions ciblées.

–       Le turnover des collaborateurs, sa réalité et les motifs de départ des collaborateurs : simple dumping de salaire ou fuite d’une ambiance délétère ?

–       Les alertes sur des situations de mal-être (harcèlement, stress…) remontées via les institutions représentatives du personnel (CE, CHSCT, délégués du personnel, délégués syndicaux) ou relayées confidentiellement à un manager ou au DRH par un collaborateur

–       L’évolution de l’activité de l’entreprise ramenée à l’évolution des effectifs : comment la charge de travail est-elle absorbée ?

Faites mener des enquêtes d’opinion

Vous pouvez également déléguer un organisme externe pour mener des enquêtes anonymes et confidentielles auprès des salariés.

–       Une enquête d’opinion classique mesurant le degré de satisfaction du personnel

–       Une enquête ciblée sur le bien-être au travail

–       Une enquête technique, type questionnaire de Karazec, donnant à un instant T la perception que les collaborateurs ont de l’entreprise et de ce qu’ils y vivent. Quoique fondé sur une logique quantitative, ce type d’enquête permet une analyse qualitative des résultats et une exploitation par typologie de population

–       Une enquête purement qualitative sous forme d’interviews individuelles ou en groupe

Les résultats de toute enquête seront impérativement restitués aux populations sondées.

« Quelle que soit la méthode adoptée ou la conjugaison des approches, vous chercherez à constater la situation de l’entreprise au regard des RPS. » rappelle Guilain Vandaele, DRH et responsable de l’offre RH chez CSP Formation. « Si tout va bien dans l’ensemble, tant mieux ! Mais si la situation semble globalement grave ou s’il y a des types et des causes ciblés, vous serez alors en mesure de proposer et développer des plans d’action adaptés. »

Si vous souhaitez approfondir la problématique, suivez ce lien

icone commentaire Commenter cet article

obligatoire

obligatoire (ne sera pas publié)