Ressources humaines

Le Compte Personnel de Formation (CPF), qu’est-ce qui change en 2019 ?

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (6 vote(s), note: 4,17 / 5)
Loading...

La loi du 5 septembre 2018 place l’individu au cœur de son avenir professionnel grâce à la mise en place en 2019 de deux dispositifs phares : la monétisation et la désintermédiation du CPF.

CPF Aurélie Bligoux CSP the Art of Training Jack Moreh

(mise à jour 9 octobre 2019) La loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel « renforce la liberté des actifs dans leur choix de leur formation » comme il est intitulé au chapitre I du  titre 1er de la loi.  Depuis son application en janvier 2019, le CPF a donc connu l’une de ses premières grandes nouveautés : la conversion du compte personnel de formation d’heures en euros.

D’ici la fin de l’année 2019, le CPF connaîtra une autre évolution majeure qui pourrait bien changer rapidement les habitudes de 30 millions d’actifs avec la mise en ligne d’un site internet moncompteactivite et d’une appli mobile développés par la Caisse des dépôts, inspirée par les géants de la Tech.

Dès le 1er décembre 2019, cette « place de marché digitale » facilitera l’accès à nos droits directement sur notre smartphone. Fini les intermédiaires. Nous pourrons ainsi rechercher, choisir, réserver, nous inscrire et payer (ou faire financer) immédiatement notre formation certifiante/diplômante éligible au CPF.

Cette avancée devrait ainsi faciliter l’avancée de nos objectifs de reconversion professionnelle et/ou d’évolution de carrière par l’acquisition de nouvelles compétences, diplômes….

Puis au cours du premier trimestre 2020, de nouvelles fonctionnalités verront le jour et permettront de :

  • gérer des abondements de l’employeur, la branche, la région ou tout autre financeur volontaire;
  • afficher les taux de réussite des organismes de formation;
  • faciliter l’orientation avec la mise en relation des opérateurs du Conseil en Formation Professionnelle

Les organismes de formation trouveront donc eux aussi des bénéfices à la mise en ligne de ces deux nouveaux « services » : se faire connaître plus directement, créer davanatage de liens de proximité avec les actifs intéressés et afficher leurs (bons) taux de réussite.

Plus souples, plus accessibles, plus transparents les nouveaux outils digitaux associés au CPF promettent donc une avancée majeure « gagnant gagnant » tant pour les actifs que pour les entreprises de formation. A suivre ! 

Aurélie Bligoux – CSP The Art of Training

Commentaires (1)

Commenter cet article

  1. […] Voltaire est une démarche intéressante, d’une part parce qu’elle est éligible au CPF (Compte personnel de formation), et de l’autre parce qu’il y a une prise de conscience […]

icone commentaire Commenter cet article

obligatoire

obligatoire (ne sera pas publié)