Ressources humaines

Le Compte Personnel de Formation – CPF, qu’est-ce que c’est ?

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (2 vote(s), note: 3,50 / 5)
Loading...

Effectif depuis le 1er janvier 2015, le Compte Personnel de Formation (CPF) vient remplacer le Droit Individuel à la Formation (DIF). Comment fonctionne-t-il, à quoi donne-t-il droit, et qui peut en bénéficier ?

« Le Compte Personnel de Formation (CPF) est un nouveau mode d’accès à la formation professionnelle tout au long de la vie : dès l’âge de l’entrée sur le marché du travail et jusqu’au départ à la retraite, chaque personne peut en bénéficier », résume Catherine Bertin, consultante formatrice chez CSP et psychologue du travail. A raison de 24 heures par année de travail à temps complet cumulables jusqu’au seuil de 120 heures puis de 12 heures jusqu’à la limite de 150 heures, ce dispositif de CPF permet de se former… Sous certaines conditions. « Il ne peut être utilisé que pour des formations déterminées et définies comme qualifiantes, certifiantes ou diplômantes, explique Catherine Bertin. Cela s’inscrit dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle 2015, qui vise à améliorer l’employabilité et à développer les compétences, ce qui peut être positif sur le long terme. Mais cela implique une démarche différente, puisque toutes les personnes qui se forment n’ont pas forcément envie de passer un diplôme. »

Exit le DIF, place au Compte Personnel de Formation (CPF)

Le CPF présente une différence notable avec le DIF (Droit individuel à la formation) : « il n’est plus rattaché à un contrat de travail, mais à un individu. Cela signifie qu’il est intégralement transférable en cas de changement ou de perte d’emploi, et qu’il ne dépend pas de l’accès à l’emploi ou de l’employeur. » Vous n’avez donc plus besoin de l’accord de votre employeur pour suivre une formation dans le cadre du CPF, à condition bien sûr qu’elle se déroule en dehors de vos heures de travail. Pas de panique si vous avez encore des heures de DIF à utiliser : elles ne sont pas perdues puisqu’elles restent valables jusqu’au 1er janvier 2021.

Des formations ont vu le jour pour apprendre à maîtriser ce nouvel outil, à l’image de celle d’une journée proposée par CSP : « Savoir utiliser le CPF« , qui fait notamment le point sur les droits et obligations des salariés comme des employeurs et dresse un inventaire des pièges à éviter en matière de formation professionnelle.

Pour en savoir plus sur le Compte Personnel de Formation – CPF : www.moncompteformation.gouv.fr

Commentaires (1)

Commenter cet article

  1. […] Voltaire est une démarche intéressante, d’une part parce qu’elle est éligible au CPF (Compte personnel de formation), et de l’autre parce qu’il y a une prise de conscience […]

icone commentaire Commenter cet article

obligatoire

obligatoire (ne sera pas publié)