Formation Professionnelle, Ressources humaines

La réforme de la formation professionnelle 2015 pour les responsables formation et ressources humaines

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (Évaluez cet article)
Loading...

Depuis le 1er janvier de cette année, la nouvelle loi sur la réforme de la formation professionnelle est entrée en vigueur. De nouvelles dispositions à appliquer pour les ressources humaines et les responsables formation, et une nécessité d’impliquer davantage les collaborateurs dans leur propre parcours.

« Pour résumer, jusque là, on était dans une obligation fiscale. Désormais, on s’oriente vers une obligation sociale. On passe de l’obligation de payer à l’obligation de former, explique Catherine Bertin, consultante formatrice chez CSP Formation et psychologue du travail. Cela impose une réflexion plus globale de la part des RH sur la politique de formation de leurs collaborateurs. »

Développer le dialogue social

Le poids des acteurs sociaux est renforcé par cette nouvelle loi de la formation, et Catherine Bertin note que « les négociations en seront plus fortes, plus ouvertes, d’où la nécessité de développer le dialogue social. C’est un pouvoir supplémentaire de contrôle et de regard sur le plan de formation donné aux instances représentatives du personnel. »

Travailler avec les OPCA

D’après Catherine Bertin, les ressources humaines et responsables formation vont devoir travailler de façon accrue avec les OPCA (Organismes paritaires collecteurs agréés). « Leurs services ont été renforcés dès 2009. Ils sont en mouvement depuis, maintenant il est important de faire appel à leurs services, afin qu’ils puissent remplir leur rôle d’accompagnement auprès des entreprises et leur permettre d’améliorer l’accès à la formation de leurs collaborateurs. »

Informer les collaborateurs sur les implications de la réforme de la formation professionnelle

Le but de cette nouvelle loi de la réforme de la formation professionnelle est de rendre les salariés acteurs de leur parcours professionnel et/ou de formation. Le problème ? Tous ne sont pas au courant. « La majorité ne sait pas que le Compte Personnel de Formation (CPF) est arrivé ! Les dirigeants le savent, ils devaient informer leurs salariés des droits acquis au titre du DIF au 31 décembre 2014, ceci avant le 31 janvier 2015. Par la même occasion, ils pouvaient stipuler que c’est le CPF qui prend désormais le relais et qu’ils peuvent depuis le 5 janvier 2015 activer leur compte personnel de formation sur le site www.moncompteformation.gouv.fr. » Autre exemple : il existe désormais un Conseil en évolution professionnelle, un service de proximité grâce auquel tout actif peut bénéficier d’un conseil carrière, quel que soit son statut. Mais les collaborateurs n’y auront pas recours s’ils ne sont pas conscients de son existence, une responsabilité qui incombe aux RH.

icone commentaire Commenter cet article

obligatoire

obligatoire (ne sera pas publié)