Le storytelling, est une « technique de communication (…) qui consiste à promouvoir une idée, un produit, une marque, etc. à travers le récit qu’on en fait », selon la définition du Larousse[1]. Un art qui, pour être vraiment efficace, doit être maîtrisé parfaitement. Nos conseils en 7 points clés.

  1. Votre histoire doit voir loin

Elle doit pouvoir être racontée sur du long terme, donc avoir suffisamment de substance pour développer la narration et s’adapter aux changements du marché.

 

  1. Votre histoire doit avoir un sens

Quel est l’objectif du récit ? Que sera sa trame narrative ? Vous devez pouvoir répondre à ces questions avec précision.

 

  1. Votre histoire doit être profonde

Elle doit comporter un message et intriguer, émouvoir, prouver l’expertise, mettre en évidence, cultiver l’intérêt.

 

  1. Votre histoire doit être compétitive

Choisissez un angle, une perspective différente, sans jamais oublier que vous vous adressez à une cible, et non au client. Et plus que de raconter une histoire, mieux : la créer.

 

  1. Votre histoire doit être sociale

Elle doit pouvoir être partagée sur les médias sociaux afin que la communauté s’approprie le récit, y participe et l’enrichisse.

 

  1. Votre histoire doit être protégeable

Si elle est attaquée, vous devez être capable de mettre en place une stratégie de défense.

 

  1. Votre histoire a besoin d’une suite

Il est indispensable de pouvoir construire une suite à votre récit, qui deviendra par là même, une nouvelle histoire.

 

[1]Définition de storytelling, Larousse,  https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/storytelling/188202

 

Pour en savoir plus, découvrez notre formation sur l’éloquence, les émotions et la conviction pour s’exprimer avec aisance et persuasion !